BLOG

Publicité web Facebook : Options, Coût & 25 Conseils d’un Stratège Web pour créer des Campagnes Rentables

 

Publicité Web Facebook, comment les rendent rentables pour une entreprise au QuebecEn tant que stratège web, j’ai pu personnellement tester et optimiser des campagnes de Publicité Web Facebook pour des dizaines de clients, et je peux vous confirmer: Facebook est rentable, très rentable. Dans presque tous les cas, le ROI était positif. Il y a de réels utilisateurs sur Facebook qui peuvent devenir des clients pour votre entreprise. Il faut simplement s’assurer de ne pas faire certaines erreurs, de bien calculer son plan d’action et de mesurer le ROI (retour d’investissement) par un suivit méticuleux des statistiques. Payer entre 10 cents et 40 cents le clique pour des visiteurs ciblés à une ville spécifique au Québec est très faisable même dans des secteurs compétitifs. C’est là beaucoup moins que Google Adwords. 

Cet article sur la publicité Facebook visera à expliquer comment fonctionne les publicités payantes dans Facebook et quels sont les meilleures stratégies à appliquer concrètement pour un retour sur investissement optimal pour une entreprise. Dans la première partie nous examinerons quel type d’annonce publicitaire est disponible et dans la seconde, nous analyserons les stratégies et recommandations pour rendre efficaces et rentables ces publicités pour les annonceurs. Pour ceux qui connaissent déjà bien le système de publicité Facebook, vous pouvez aller lire directement la seconde partie, ce sera plus concret et utile. 

Partie 1 :   Les  8 types d’annonces publicitaires Facebook

Il existe 8 types de publicités Facebook différentes qui visent différents objectifs publicitaires. Certains types sont similaires et d’autres très différents. Il est les 8 types de publicites Facebookimportant de bien comprendre chaque type de publicité afin de s’assurer de sélectionner le type d’annonce qui répondra à vos objectifs. 

 On compte principalement huit types de publicités sur Facebook :

1. Clics vers un site web

Ce genre de publicité est destiné aux annonceurs qui veulent attirer plus de visiteurs sur leur site web. Grâce aux différentes options de personnalisation offertes, vous pouvez cibler l’audience qui verra la publicité.

Choix du public cible 

Ainsi, vous pouvez déterminer qui verra votre annonce (position géographique de votre public cible, son âge, son sexe, sa langue, ses intérêts, etc.) et c’est aspect est un travail crucial à faire puisque c’est un avantage considérable de pouvoir cibler les destinateurs de votre annonce. Si votre publicité est visible pour une banque de visiteurs déjà qualifiés, vos chances de conversion sont plus élevées.

Concernant les tarifs, vous pouvez choisir de payer votre publicité en fonction du coût par clic (coût par clic =CPC) ou du coût par mille impressions (coût par mille impressions =CPM) avec un budget maximum choisi.

Choix de l’enchère : CPM versus CPC

Le CPM est le cout payé pour 1000 impressions. Contrairement au CPC, vous payer ici pour avoir des impressions.  Les deux systèmes possèdent leurs avantages et leurs inconvénients. L’idéal est d’essayer les deux pour voir lequel fonctionne le mieux.  De plus, le prix varie aussi selon l’endroit où vous dirigez vos visiteurs, que ce soit vers votre site web ou votre page Facebook.

2. Conversions sur un site web

Ce type d’annonce vise à favoriser des comportements spécifiques de clients sur votre site web, tels que l’achat de produit et l’inscription à des événements ou à des formations.

Grâce à l’installation d’un pixel de suivi de conversions, il est possible de mesurer précisément le retour sur investissement pour chaque type de conversion. Grâce à l’installation du pixel sur la page de confirmation qui apparait après une conversion (que ce soit celle d’une confirmation d’un achat, une page de confirmation après avoir rempli un formulaire…), un code fourni par Facebook permet de mesurer précisément les conversions provenant de Facebook.

La tarification est la même que pour la publicité précédente, c’est-à-dire que vous payez en fonction du nombre de fois que votre annonce est vue ou pour les clics, selon un budget quotidien ou maximal.

La  différence avec la précédente est que ce seront les inscriptions ou les confirmations qui seront comptées et non plus les clics. Vous pourrez quand même savoir le nombre de clics vers votre site web que vous avez eu. Il peut être pertinent de tester cette option si vous avez un objectif de conversion sur votre site web. Normalement, vous devriez déjà pouvoir suivre les conversions sur votre site web en fonction du canal avec votre logiciel de suivi de statistiques comme Google Analytique.

3. Mentions J’aime une page

Vous désirez obtenir plus de mentions «J’aime» sur votre page pour profiter des avantages qu’offrent les recommandations sociales et de grandir votre audience Facebook ? Ce choix de campagne est idéal pour vous. 

Ce mode de publicité apparaîtra sous forme de lien commandité dans le fil d’actualités du public que vous aurez ciblé. Comme il vise à augmenter le nombre de «J’aime» sur votre page, il faudra mettre en valeur des contenus pertinents pour recueillir le plus d’adeptes possible. 

Comme pour les autres types de publications, vous pouvez utiliser jusqu’à six images différentes pour varier les visuels de vos annonces, et ce, sans frais supplémentaires.  Facebook se chargera d’afficher les pubs qui ont un meilleur taux de clic. Le cout par « J’aime » peut varier en fonction du succès de votre annonce. Il faut une page Facebook active et engagée pour choisir ce type de publicité Facebook.

4. Engagement avec les publications de page

Appelé également publicité commanditée, ce type d’annonce sert à promouvoir un message et à susciter l’engagement envers une publication de page en particulier. Il peut s’agir d’une nouvelle, d’un concours, d’une photo ou d’une vidéo. Le ciblage et la tarification sont identiques à ceux des autres publicités Facebook.

5. Installation d’application

Vous avez créé une nouvelle application mobile pour iPhone ou Androïde et désirez la promouvoir sur le Web? Utilisez la publicité d’installation d’application pour inciter les internautes à utiliser et télécharger votre application sur leur appareil mobile. Les possibilités de ciblage de votre audience et les tarifications sont les mêmes qu’avec les autres types de publicités.

6. Engagement dans l’application

Cette publicité ne sera présentée qu’à ceux qui possèdent déjà votre application dans le but de les encourager à devenir encore plus actifs. Concernant les modes de paiement, vous aurez encore le choix entre le CPC ou le CPM. 

7. Réponse aux événements

Vous organisez un événement et souhaitez augmenter le taux de participation à celui-ci? La publicité Facebook peut vous aider à atteindre votre objectif. Vous pourrez cibler votre public et payer votre annonce par nombre de clics ou de vues.

8. Demandes d’offre

Votre voiture est à vendre et vous n’arrivez pas à trouver preneur? Servez-vous des publicités Facebook pour augmenter vos chances de vous départir de vos biens, de trouver des candidats pour un poste, etc.

Encore une fois, le système de ciblage de Facebook vous permettra de choisir quel type d’audience aura accès à vos pubs et vous pourrez choisir entre le CPC et le CPM comme méthode de paiement.

Fin de la première étape

Vous avez maintenant choisi le type de publicité qui vous convient le mieux (les plus courantes étant les  2 premières, soit les clics vers un site web ou la conversion)? Le plus important maintenant est de l’optimiser pour voir comment rendre efficace l’annonce en touchant la plus large audience et avoir un bon taux de clic.

Partie 2:  Comment créer des annonces Facebook efficaces qui se convertissent en vente pour votre entreprise.

Les Publicités Facebook peuvent apporter un excellent retour sur investissement si on a une stratégie solide et bien réfléchie ou l’on mesure efficacement le retour sur Investissement des publicités payantes. Comme dans toute forme de publicité web, le ciblage et l’engagement créés par vos publications sont parmi les critères les plus importants à considérer. En effet, vous n’aurez aucun résultat avec une publicité qui ne cible pas la bonne audience et qui n’engage pas les gens.

Les tests sont nécessaires sur Facebook, car même si on croit que nos concepts généreront de l’engagement, cela est rarement le cas dès le premier essai. Les utilisateurs de Facebook ont différents comportements qu’on doit apprendre à connaitre. Et les gens ne sont pas là pour acheter et magasiner au départ.  À maintes reprises pour différentes campagnes de clients de notre entreprise, nous avons pu constater avec surprise comment les publicités qui avaient le meilleur taux de clic n’étaient pas celles qu’on aurait cru. Conclusion :  testez et variez constamment pour avoir un bon ROI.

Étape préliminaire : Clarifier vos objectifs

Une des premières étapes avant même d’optimiser les variables de votre campagne. Quel est l’Objectif de votre promotion sur Facebook? Comment allez-vous mesurer le retour sur Investissement? Est-ce que vous voulez :

  • – Un clic vers votre site web?
  • – Un achat sur votre site web?
  • – Une mention j’aime pour une page Facebook ou votre site internet?
  • – Un partage d’une publication?
  • – Une inscription ou un formulaire de soumission complété?
  • – Un appel?

Réfléchissez bien à vos objectifs concrets avant de vous lancer, car l’objectif de la publicité peut fortement influencé la publicité Facebook que vous créerai.

Les 7 Critères importants à Optimiser pour vos campagnes de publicité Facebook

Donc, comment optimiser la sélection des différents critères dans les publicités Facebook? Les critères sont le ciblage, le message, l’image, le budget, la fréquence, le retour sur investissement et l’état d’esprit à avoir.

1)   Le ciblage.

L’une des phases les plus importantes pour créer une publicité rentable est le ciblage! Il permet de sélectionner les gens qui verront et ne verront pas votre annonce publicitaire. Pourquoi ne pas cibler tout le monde? D’abord, vous paierez beaucoup pour une clientèle qui ne vous rapportera rien. Par exemple, proposez une offre dans un magasin à Québec pour des gens de la ville de Montréal ou d’une autre province du Canada, n’est pas rentable. Ciblez seulement l’audience à qui votre produit/service/application peut être intéressant. Vous économiserez de l’argent et ne nuirez pas à votre image sur internet en faisant perdre du temps aux utilisateurs.

En second lieu, n’oubliez pas aussi que si vous créez une annonce qui vise un public trop large et que seulement un faible pourcentage de gens interagit avec celle-ci, votre cout par clic sera plus important pour compenser sa faible qualité.

 

Les différentes techniques de ciblage sur Facebook sont les suivantes :

  • -L’âge (Âge précis ou intervalle d’âges à partir de 13 ans);criteres pour cibler l'audience dans Facebook
  • -Le sexe (homme ou femme);
  • -Le lieu (Pays, province, ville, municipalité avec un rayon);
  • -Les intérêts (un nombreux choix de catégorie);
  • -La connexion avec votre entreprise (Fan, non fan, tout le monde…);
  • -La situation relationnelle (célibataire, en couple, marié, divorcé…);
  • -La langue;
  • -La formation et les études;
  • -Le lieu de travail;

2)   Le message

Le message de votre annonce Facebook est important et une excellente stratégie est d’en préparer et tester plusieurs différents pour voir lesquels ont un meilleur taux de clic et de réponse. N’oubliez pas que chaque style peut toucher plus facilement une audience qu’une autre. Par exemple, un message logique touchera de manière différente votre clientèle cible qu’une question, une citation ou une offre promotionnelle. Pour faire des modifications, vous avez différents nombres de caractères dans 3 différentes sections où vous pouvez inclure du texte. Sans mentionner la zone de l’image où vous pouvez avoir jusqu’à 20 % de texte.  Voici un exemple de ces 3 sections :

example des 3 textes Publicite web Facebook

3)  L’image

Le choix de l’image est très important puisque c’est ce qui créera la première impression de l’audience! Le logo de votre entreprise n’est pas suffisant, vous devez avoir un concept et une image qui attire l’attention parmi le fil d’actualités des gens. Des milliers de publications défilent dans le fil d’actualité Facebook des personnes et il faut penser à ce qui fera en sorte que l’utilisateur de Facebook accordera de l’attention à votre publicité.  Il faut aussi l’adapter à votre clientèle cible et à votre message d’entreprise à la fois.

Il existe 2 façons de choisir des images. Vous pouvez en faire créer une sur mesure par votre graphiste ou en rechercher une parmi la banque d’images de Facebook. Celle-ci est connectée à Shutterstock et permet d’avoir de belles images sur lesquelles vous pouvez facilement ajouter votre phrase par-dessus. En quelques minutes seulement, vous pouvez avoir une campagne avec une image professionnelle et thématique pour votre publicité. D’autre part, il est certain que la création sur mesure peut vous permettre de créer un concept unique pour représenter votre message. L’idéal est de faire des tests avec différentes images et de comparer les résultats et la conversion des images sur mesures et ceux de la banque de Facebook.

images et formats pour publicite Facebook

Actuellement, la taille de l’image Facebook recommandée est de 600 px de large par 315 px de haut.  Noter que vous pouvez déterminer si la publication sera dans la colonne de droite, dans le fil d’actualités mobile ou dans le fil d’actualités d’ordinateurs. Bien que votre image soit la même pour les 3 types d’endroit, vous devez considérer que:

–        Les images de la colonne de droite sont beaucoup plus petites. Ainsi, il vous faut une image qui attire l’œil et qui parait bien même en étant petite. Éviter les détails et trop de texte sur celle-ci. Noter aussi que le taux de clic est beaucoup plus bas que le fil d’actualité.

–        Les images du fil mobile apparaissent sur de petits appareils. Si vous choisissez le mobile et l’option de clics vers le site web, éviter les détails et les liens vers des sites qui ne sont pas adaptatifs ou mobiles.

–        Les images du fil d’actualité pour ordinateurs sont celles qui coutent le plus cher. Pour diminuer le cout par clic, vous devez avoir un bon taux de clic, soit un minimum de 1% et idéalement, 4% et plus. Si votre image a entre 0,1% et 1% de taux de clic, vous pouvez vous en tirer pour un coût raisonnable surtout en ayant une audience large comme l’ensemble de la province ou encore une ville spécifique, mais sans cibler des catégories.  sans trop de critères.

Ainsi, comme j’ai déjà mentionné, vous comprendrez pourquoi il peut être pertinent de faire différents types d’images.

4)    Le budget par jour et le budget par clic, comment évaluer le coût et le prix des campagnes Facebook

À moins d’avoir une image qui a un excellent taux de clic, je vous déconseille fortement de payer par impression. Payer par j’aime peut être pertinent si votre audience est très ciblée, que vous avez un bon taux de réponse et que votre page Facebook est active. Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de faire votre enchère (bid) par clic puisque c’est généralement ce qui donne le cout le plus bas. Noter aussi qu’un clic vers le site web sera généralement plus cher qu’un clic vers une page Facebook, car Facebook a avantage à garder les utilisateurs sur leur plateforme.

Comment repartir son budget, soit le coût par clic et le budget par jour, n’est pas évident, puisque Facebook a une logique parfois illogique pour déterminer le cout par clic. Ainsi, il est presque primordial de faire des tests et des variations jusqu’à ce que vous ayez de bons résultats. Pour éviter qu’une campagne soit non rentable lors de test d’optimisation, garder vos configurations présentes et faites des tests en créant une nouvelle campagne ou annonce séparément de celle déjà créée en modifiant une variable à la fois.

Facebook est un système d’enchères, tout comme Google Adwords l’est. L’algorithme de Facebook est  en évolution rapide et son système semble moins stable que celui de Google Adwords qui est là depuis beaucoup plus longtemps.  

 Vous devez comprendre que certaines audiences sur Facebook sont plus prisées que d’autres et pour ne pas abuser de publicités non pertinentes et de frustrer l’expérience des utilisateurs, Facebook préférera montrer les annonces qui ont un meilleur taux de clic, même si le cout par clic est plus bas.

En d’autres mots, le taux de clic est la clé pour payer moins cher et celui-ci est directement proportionnel à la qualité de votre publicité et à l’engagement créé par celle-ci. De plus, comme les publicités de Facebook sont des  enchères, vous êtes directement en concurrence avec d’autres annonceurs qui ciblent la même audience que vous, mais avec différents produits et services.

Par ailleurs, dans les villes où les intérêts des utilisateurs suscitent d’avantages d’annonceurs que d’autres, les couts par clic seront nécessairement plus élevés.

Nous avons fait des tests surtout dans la ville de Québec, la ville de Montréal et l’ensemble de la province du Québec et avons pu constater comment chaque bassin peut avoir une réaction d’engagement qui est différente ou couter plus ou moins cher par clic en fonction des catégories.

Pour résumer ces constats, plus vous ajouter de critères à votre audience, plus vous risquez de payer cher le clic.  Aussi plus il y a d’annonceurs ciblant une catégorie, plus l’enchère doit être élevée. Par exemple, une des catégories Facebook se nomme propriétaire de petites entreprises. Il est certain que si vous annoncez aux propriétaires de petites entreprises et que vous êtes dans le marché du B2B, cette audience sur Facebook coutera plus cher que si vous ciblez tout le monde en général.

Pour l’avoir testé dans plusieurs marchés, il est difficile de s’en sortir en bas de 50 cents par clic en ciblant les propriétaires de PME, et même que le prix sera normalement autour de 80 cents à 1 $ le clic. Par contre, il existe quand même des stratégies pour payer autour de 20 à 30 cents par clic et qui fonctionnent bien avec quelques stratégies d’optimisation des campagnes Facebook.

Pourquoi est-ce que c’est plus cher d’annoncer aux propriétaires de PME qu’à d’autres catégories? Cette réponse est simple: c’est parce que plusieurs annonceurs veulent que leur publicité soit vue par les entreprises, que ce soit des compagnies web, de marketing, d’agence de communication web et graphique, de télécommunications, ou encore de conseil et gestion. En plus, dans ce secteur, les services ont une grande valeur par client et les gens ont un budget promotionnel plutôt élevé pour obtenir de nouveaux clients.

Comment est calculé le coût par clic (CPC) en fonction du taux de clique (CTR) dans Facebook

La variable principale qui déterminera votre cout sera le taux de clics. Un bon taux de clics fera descendre votre CPC quel que soit votre budget. Il semble y avoir des avantages à commencer avec un budget plus bas (entre 20 et 30 cents) et le monter graduellement si vous n’avez pas assez d’impressions. Une image qui n’a pas un bon taux de clics dans le fil d’actualité (moins de 1%) devra avoir un plus haut CPC pour avoir des impressions et des clics. Une image plus basse que 0,1 % doit avoir un très haut CPC sinon elle n’apparaitra même pas.

Voici nos recommandations  concernant le CPC et CTR dans Facebook

Essayer d’avoir plus de 1 % comme taux de clics (CTR) pour votre image (c’est très possible) et idéalement plus de 4 % avec une audience ciblée à une ville ou une catégorie. Si vous avez entre 0,1% et 1%, il semble que vous puissiez vous en sortir en fonction de la concurrence de votre audience, surtout si vous ciblez l’ensemble du Québec ou que vous n’avez pas sélectionné beaucoup de critères.

Si votre image n’a pas assez d’impressions, augmenter le budget par clics (CPC). Si après 10 000 impressions vous avez toujours un bas taux de clics, alors vous devez changer soit votre texte, votre image ou votre audience ciblée (plus général ou plus spécifique).

5)   La fréquence

La fréquence permet de savoir en moyenne combien de personnes ont vu votre publicité. Pour ne pas être considéré comme indésirable, il faut limiter la fréquence. Trop de publicités crée une frustration et donne une mauvaise image de votre entreprise. Tandis que pas assez de publicités, sera inefficace. Ce juste milieu dépend de votre audience et de toutes les caractéristiques nommées ci-dessus. Certaines publicités sont donc ciblées à une audience très limitée.

Par exemple, si moins de 20 000 personnes correspondent à vos catégories pour qui l’image est visible (Facebook vous dit combien de personnes cadrent dans vos critères lors de la création d’une annonce), vous devez réaliser que si vous ne changez pas assez souvent votre d’image et que vous montrez toujours la même publicité aux mêmes personnes, vous risquez fortement de les saturer en publicité après quelques semaines.

6)   La mesure du retour sur investissement

Il faut analyser le retour sur investissement de vos annonces et la rentabilité de celles-ci. Si vous utilisez un pixel de conversion Facebook, ou avez un trajet de conversion d’installer dans Google Analytique, vous pourrez aisément voir la qualité de l’audience de Facebook et le pourcentage de vos visiteurs se convertissant en clients. Sinon, vous devrez faire un peu plus d’analyse manuelle de vos statistiques (soit vous ou un stratège web) ou demander directement à vos clients où ils vous ont trouvé.

L’annonce parfaite n’existe pas et toutes les petites retouches apportées pourront faire augmenter le taux de conversion.  Facebook propose des outils d’analyse et des statistiques, mais vous devrez aussi faire le travail de les suivre et les analyser quotidiennement pour avoir un bon ROI provenant de vos publicités.  Quoi qu’il en soit, Facebook peut être très rentable. Avec des clics qui peuvent coûter jusqu’à 10 cents, c’est une occasion d’obtenir des visiteurs vraiment ciblés à un coût très raisonnable. 

Vous êtes sceptiques? Ci-dessous, vous trouverez une capture d’écran d’une des campagnes Facebook d’un de nos clients en exemple. Vous pouvez voir que le client à obtenu 3029 cliques de la ville de Québec pour un montant de 351,01$, ce qui revient à environ 12 cents le cliques pour des gens ciblés à la ville de Québec. Avez-vous déjà vu ce genre de statistiques dans Google Adwords? example de Statistiques de campagne publicite Facebook

 

7)   L’était d’esprit à avoir pour créer de bonnes publicités Facebook

Quand on crée une annonce Facebook, il faut donner l’envie à l’internaute d’interagir, de commenter, d’aimer ou de cliquer pour en savoir davantage. La publicité doit être en rapport avec votre secteur d’entreprise, mais le but premier est d’aller chercher l’engagement de l’audience pour que celle-ci interagisse avec l’annonce. Ce n’est pas le moment de convaincre, mais de capter l’attention et d’intriguer votre lecteur. Votre message final peut se trouver sur la page de votre site web.

Bien sûr, vendre davantage sur votre image publicitaire vous emmènera des visiteurs plus ciblés, mais votre taux de clic sera tellement bas que personne ne verra votre publicité et vous payerez une fortune pour cibler ces clients intéressés. Vous devez penser en terme d’engagement vis-à-vis votre publicité et vous poser cette question: quelle publicité créera une réponse de la part de mon audience ciblée et la stimulera à interagir?

Au final, la publicité sur Facebook n’a rien de magique et avec du temps de pratique, on peut arriver à comprendre progressivement les mécanismes qui permettent de créer une campagne d’annonces ciblées et efficaces pour une entreprise. Une bonne préparation, avec une constante amélioration, combinée à un suivi méticuleux des résultats et statistiques permettra de diminuer les couts et d’avoir une audience réceptive.  Ensuite, cette audience a la possibilité de devenir une vraie communauté gravitant autour de votre entreprise qui vous apportera un flux constant de nouveaux clients continus pour finalement rendre vos campagnes Facebook très rentables. 

Pour récapituler, Voici la liste de nos 25 conseils importants pour créer une publicité Facebook Rentable pour une PME.

Préparation et conceptualisation:

  • –        Déterminer quel est l’Objectif concret de la promotion (plus d’appels, achat en ligne…)
  • –        Déterminer un budget initial défini pour votre promotion Facebook (ex. 100 $ ou 1000 $)
  • –        Déterminer une période test pendant laquelle votre campagne sera active (ex : 1 mois)
  • –        Penser à un concept qui créera une réaction ou interaction avec votre publicité (ex : question, humour…)

Ciblage

  • –        Déterminer la distance et le périmètre de votre audience cible idéale
  • –        Cibler votre ville et un rayon si vous êtes un commerce local
  • –        Si la majorité de votre clientèle se trouve dans une tranche d’âge, utiliser ce critère dans Facebook
  • –        Est-ce que votre audience à des intérêts précis ou caractéristiques communes?
  • –        Créer 2 campagnes similaires ciblant des catégories différentes

Création de la publicité

  • –        Rechercher au moins 3 ou 4 images à tester pour votre publicité parmi la banque d’images Facebook
  • –        Si vous avez un graphiste, faites-lui créer 2 images pour les mettre en concurrence avec les autres
  • –        Utilisez tous vos caractères dans le titre et description et utilisez des appels à l’action
  • –        Faites des variations de vos différentes parties de textes pour obtenir le meilleur CTR

Budget

  • –        Commencer avec un budget entre 5 et 10 $ par jour et augmenter lorsque vous serez satisfait du CTR
  • –        Choisissez l’option du coût par clic et non par impression, à moins d’une image avec un excellent CTR
  • –        Commencer votre enchère plus basse et augmenter là au besoin, autour de 20 à 35 cents
  • –        Si vous n’avez pas d’impression, augmentez l’enchère progressivement en fonction des résultats

Analyse et Modifications 

  • –        Essayez d’avoir au moins 1 % de taux de clic et même idéalement 4%
  • –        Dès que vous avez en bas de 0,1% de taux de clic, vous devez changer votre image et texte
  • –        Changer les variables une à la fois pour savoir ce qui influence votre taux de clic
  • –        Modifier aussi votre texte pour voir ce qui crée plus d’engagements
  • –        Tester des nouvelles images pour voir comment l’audience réagit
  • –        Essayer de créer des variations de votre annonce qui inclue ou exclue différents critères de ciblage
  • –        Installer un pixel de conversion ou un trajet de conversion dans Google Analytique pour mesurer le RSI
  • –        Au fil du temps, le CPC augmentera, à ce moment, commencer une nouvelle campagne qui peut avoir les mêmes paramètres ou non, votre CPC redescendra.

Voilà ! Cet article vous permettra de rentabilité vous Publicités Facebook et d’en faire l’optimisation. Facebook  peut jouer un rôle crucial dans l’évolution d’une entreprise….Est-ce que la vôtre saura tirer profil de ce géant annonceur web social ou passerez-vous à côté encore une fois? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou appréciations sur l’article dans la zone de commentaires ci-dessous.

Julian Jimenez Grenon
En tant que cofondateur de Oolong Media, agence web à Québec, où je suis gestionnaire de projet, stratège web et webmestre, je passe la majorité de mon temps à créer des sites Internet pour les PME du Québec et à gérer les campagnes de référencement Web et de marketing Internet de ces entreprises. Les technologies web et l’optimisation basée sur l’analyse de statistiques sont mes réelles passions. Dans mes temps libres, je m’adonne à la rédaction d’articles et à la dégustation d’excellents thés Oolong. Si vous voulez communiquer et échanger sur différentes idées, n’hésitez pas à me contacter!
Julian Jimenez Grenon

@juliangrenon

Tech and Tea fan, Spirituality and self development, Browsing the web, Speed and Optimization of all, Cherry Picker and world traveler
Julian Jimenez Grenon

Publier un commentaire