BLOG

Le Référencement web: Référencement payant, naturel et/ou local? (Partie 3)

Lire en PDF

Votre contenu est prêt? C’est parfait, mais savez-vous quelles stratégies mettre en œuvre pour le faire connaître?Le Referencement web Referencement payant, naturel et ou local

Pour bien classer votre site Web dans les résultats des moteurs de recherche, vous devez en effet utiliser différentes stratégies qui relèvent du marketing de la recherche (search engine marketing, ou SEM). Elles font partie

Indexation de votre site Web dans les moteurs de recherche

Avant de référencer votre site Web, avez-vous pensé à l’indexer? Quand vous créez un site Web, vous pouvez le soumettre aux moteurs de recherche afin d’accélérer son indexation par les robots, c’est-à-dire son inscription dans les résultats de recherche. La façon la plus simple est d’utiliser les Outils pour les webmasters de Google et d’y transmettre le plan de votre site Web (sitemap) et un fichier robots.txt. Vous indiquerez ainsi aux robots où aller dans votre site Web pour qu’ils indexent seulement les pages que vous voulez voir apparaître dans les résultats de recherche. En effet, si vous avez une zone de membres, par exemple, il est normal que vous souhaitiez éviter que son contenu soit affiché dans un moteur de recherche.

Avant de leur soumettre votre site Web, prenez quelques minutes pour le tester. Vous pouvez le faire facilement dans les Outils pour les webmasters de Google. Vous pourrez ainsi visualiser votre site de la même manière qu’un robot, ce qui vous permettra de relever les zones qui leur sont illisibles. En effet, certaines fonctionnalités les empêchent de lire la totalité de votre contenu, par exemple :

  • les fonctionnalités en JavaScript;
  • le contenu en Flash;
  • les balises en HTML dynamique, ou DHTML.

Le classement dans les moteurs de recherche, ou l’importance de décrocher la bonne position

Pendant longtemps, le classement d’un site Web dans les moteurs de recherche était vu comme une place sur un podium : seule la première méritait l’attention des référenceurs. Maintenant, il est question d’obtenir une position pleinement méritée. Autrement dit, le Web souhaite encourager l’esprit sportif plutôt que l’excellence dopée aux stéroïdes, d’où l’importance de jouer selon les règles des moteurs de recherche, surtout celles de Google.

Nous vous recommandons de viser les 5 premiers résultats de recherche. Vous augmenterez ainsi le nombre de visites sur votre site en améliorant votre taux de clics (click-through rate, ou CTR). En effet, selon une étude de Synodiance parue en 2013, si votre site Web s’y classe, les possibilités qu’un internaute clique sur votre lien sont de :

  • 36,4 % pour la 1re position;
  • 32,5 % pour la 2e position;
  • 20,6 % pour la 3e position;
  • 15,1 % pour la 4e position;
  • 10,8 % pour la 5e

Ainsi, votre site Web a un taux de clics moyen de 22,9 % s’il se classe dans les 5 meilleurs résultats, mais de 6,9 % s’il se positionne plus bas dans les 10 premiers résultats. Nous pouvons expliquer en partie ces statistiques par l’utilisation des appareils mobiles, dans lesquels les 5 meilleurs résultats seraient privilégiés.

Néanmoins, ce n’est pas forcément mauvais si votre site Web se classe seulement en 2e page. Les liens de cette page ont souvent un meilleur taux de clics que ceux des positions allant de 6 à 10. Cela vous surprend? La raison est pourtant simple : un internaute n’hésite pas à consulter les pages suivantes quand il fait une recherche approfondie, par exemple s’il recherche un service précis ou s’il souhaite mieux comprendre un sujet.

Bien sûr, c’est l’idéal si vous atteignez la première position! Vous améliorez ainsi l’image de votre entreprise et vous prouvez la crédibilité de votre contenu. Mais vous devez mériter cette position! Pour cela, vous devez

  • respecter les différents critères des moteurs de recherche;
  • vous adapter chaque fois qu’ils sont modifiés, ce qui se produit régulièrement.

L’évolution des critères : l’état de situation en 2014

Quand Google revoit ses algorithmes, il modifie parfois ses critères de classement en même temps. À titre d’exemple, voici quelques critères qui ont soit perdu de la valeur, soit gagné de l’importance en 2014 :

En perte d’importance En gain d’importance
L’obtention de liens entrants provenant de sites Web de basse qualité La géolocalisation des résultats
L’optimisation de la densité des mots-clés L’obtention de signaux sociaux
La suroptimisation des textes d’ancrage L’identification de l’auteur d’une page Web ou d’un site Web et la reconnaissance de son autorité
Le ciblage de mots-clés exacts

Ces révisions régulières visent à nettoyer les résultats de recherche en y retirant les sites qui, par exemple :

  • dans le cas du filtre Panda,
    • sont suroptimisés pour un mot-clé,
    • offrent une expérience utilisateur médiocre,
    • contiennent peu de contenu,
    • présentent du contenu dupliqué;
  • dans le cas du filtre Penguin, font l’objet de pratiques interdites en référencement, ou référencement abusif (spamdexing), comme
    • les redirections trompeuses,
    • le contenu dissimulé ou dupliqué de façon délibérée,
    • les échanges de liens,
    • les bourrages de mots-clés (keyword stuffing), qui consistent à introduire un grand nombre de mots-clés non pertinents dans une page Web.

Google vise ainsi à améliorer l’expérience de navigation des internautes et à leur offrir les résultats les plus pertinents à leur requête. D’ailleurs, il a modifié son algorithme dans ce but lors de la mise à jour Hummingbird. Cette mise à jour y a ajouté 2 critères importants, soit :

  • la recherche à l’aide d’un appareil mobile, ce qui a augmenté l’importance d’avoir un site Web adaptatif et une stratégie éditoriale propre à la version mobile de son site;
  • la recherche contextuelle, d’où l’importance des synonymes et des mots apparentés dans votre contenu.

Un algorithme, c’est un ensemble de règles qu’un programme informatique doit effectuer pour obtenir un résultat. Dans le cas d’un moteur de recherche, ces règles sont les critères qu’utilisent les robots lors d’une requête pour sélectionner les sites Web adéquats et les classer par pertinence.

Le référencement naturel, ou comment charmer les internautes

Vous souvenez-vous de tout ce que vous avez fait pour lancer votre entreprise? En plus de trouver un local où déployer votre expertise, offrir vos services ou montrer vos produits, vous avez dû l’enregistrer auprès de diverses instances, comme le Registraire des entreprises. Eh bien! Le référencement naturel est un peu la même chose. Il consiste à enregistrer votre site Web dans les moteurs de recherche et les répertoires afin d’augmenter sa visibilité et, de cette manière, à le faire connaître aux internautes. Vous avez donc encore des formulaires à remplir… mais pas seulement!

D’un point de vue concret, le référencement naturel consiste à appliquer un ensemble de techniques et de stratégies en vue de mener des visiteurs vers un site Web en augmentant sa visibilité dans les moteurs de recherche. Aussi appelé optimisation pour les moteurs de recherche (search engine optimization, ou SEO), il comprend diverses stratégies qui font partie :

  • soit du référencement interne, par exemple le blogue d’entreprise;
  • soit du référencement externe, comme le marketing de contenu dans les médias sociaux et la création de liens entrants de qualité.

Les types de résultats dans Google

Dans Google, il existe une multitude de types de résultats : les images, les vidéos, les nouvelles… Pour le référencement, 3 types nous intéressent particulièrement, soit :

  • les résultats naturels, c’est-à-dire ceux générés par les algorithmes en fonction de leurs critères de classement;
  • les résultats commandités, c’est-à-dire ceux imposés à l’internaute dans le cadre d’une campagne de mots-clés;
  • les résultats locaux, c’est-à-dire ceux provenant d’entreprises situées à proximité du lieu où se trouve l’internaute au moment de lancer sa recherche.

Illustration 9 : Les résultats naturels, commandités et locaux dans Google

Les résultats naturels, commandités et locaux dans Google

Il est à noter que les résultats ne sont pas toujours présentés dans cet ordre, même si les résultats commandités figurent le plus souvent dans les premières positions.

Quelques stratégies propres au référencement interne

En fait, nous traitons du référencement interne depuis le début de ce livre. En effet, il consiste à appliquer des stratégies de référencement à l’intérieur même de votre site Web, notamment en

  • choisissant soigneusement vos mots-clés;
  • insérant vos mots-clés aux endroits stratégiques, par exemple dans les titres et dans certaines balises;
  • organisant votre contenu selon une arborescence optimale;
  • mettant à jour votre contenu;
  • assurant l’ergonomie de votre site;
  • évaluant les statistiques de votre site, surtout celles liées aux visiteurs.

Pour cette raison, nous nous attarderons ici à une stratégie qui peut influencer de façon positive votre référencement, soit le blogue d’entreprise.

Le blogue d’entreprise

Le blogue d’entreprise est un outil de communication professionnel qui présente bon nombre d’avantages. En plus d’améliorer votre visibilité dans les moteurs de recherche par l’ajout régulier de contenu, il vous permet notamment

  • d’entrer en contact avec votre clientèle de façon privilégiée;
  • de faire connaître votre expertise et de la faire reconnaître;
  • de créer un auditoire auprès de qui vous communiquerez les bons coups et les faits marquants de votre entreprise, autant à l’interne (ex. : arrivée d’un nouvel employé, activité spéciale, fait cocasse) qu’à l’externe (ex. : prix, commandite, participation à un salon). Cet auditoire, vous pouvez le voir comme un bassin de futurs clients, voire de futurs employés;
  • d’attirer des visiteurs sur votre site Web;
  • de diffuser votre contenu et de le recycler, dans le cadre de votre stratégie éditoriale;
  • de contrôler votre image de marque en choisissant comment vos nouvelles seront publiées.

Nous vous recommandons de placer votre blogue d’entreprise directement dans votre site Web, dans une section qui lui est réservée. Cela vous permettra de faire rayonner son autorité à votre site Web, ce que vous ne pourriez pas faire en le mettant dans un site externe.

Assurez-vous aussi que votre blogue respecte le design de votre site, même si vous pouvez le modifier.

Un dernier petit conseil : faites des liens dans vos articles vers vos pages de vente ou de services. Vous amènerez ainsi votre lecteur à prendre connaissance de ce que vous faites et à devenir votre client.

Quelques stratégies propres au référencement externe

Le référencement externe consiste à appliquer diverses stratégies afin de générer du trafic vers votre site Web, c’est-à-dire inciter les internautes à le visiter. Ces stratégies sont, par exemple :

  • l’obtention de signaux sociaux au moyen du marketing de contenu;
  • la création de liens entrants dans des sites Web de qualité qui sont pertinents dans votre domaine d’activités;
  • l’inscription de votre entreprise – et de votre site Web! – dans des répertoires professionnels ou locaux.

1. Les signaux sociaux

Savez-vous ce qu’est un signal social? C’est un signe de reconnaissance qu’un tiers vous envoie. Dans la rue, il se traduit par une personne qui vous salue, qui vous félicite, qui vante vos mérites ou qui potine à votre sujet, entre autres exemples. Dans le Web, il prend plutôt la forme :

  • du partage de votre contenu;
  • du visionnement de vos vidéos;
  • de la réception d’une mention J’aime ou d’un vote +1;
  • de l’inscription d’un commentaire;
  • de la consultation de votre contenu.

D’ailleurs, selon une étude de Searchmetrics parue en 2013, les signaux sociaux sont les facteurs les plus importants que vous devez considérer dans le référencement de votre site Web. En effet, ils occupent 7 des 8 premières positions du classement de cette étude :

  • l’attribution d’un vote +1 dans Google+;
  • le partage du contenu dans Facebook;
  • la réception d’un grand nombre de liens entrants;
  • la comptabilisation totale dans Facebook du nombre de fois qu’un contenu a été commenté, partagé ou aimé;
  • l’inscription d’un commentaire dans Facebook;
  • l’attribution d’une mention J’aime dans Facebook;
  • le partage du contenu dans Pinterest;
  • le partage du contenu dans Twitter.

Comme vous pouvez le constater, Facebook joue un rôle important dans le classement de vos pages Web. Cela s’explique par le fait que ce média social rejoint un bassin important d’internautes, ce qui le rend parfait pour communiquer avec les consommateurs. Toutefois, cela ne signifie pas que votre présence dans ce média social est essentielle pour joindre vos clients, car tout dépend de qui ils sont et d’où ils se trouvent. Vous devez en effet privilégier les médias sociaux qui vous permettront d’atteindre votre clientèle potentielle. Nous vous conseillons tout de même d’être présent dans tous les médias sociaux, tout en tenant compte des particularités de chacun afin de bien vous démarquer. Vous rejoindrez ainsi votre clientèle là où elle se trouve.

Pour obtenir des signaux sociaux, mettez en place une stratégie de distribution de contenu, qui fera partie de votre calendrier éditorial de marketing de contenu. Dans ce but, vous devez

  • créer une page dans chaque média social dans lequel vous voulez distribuer votre contenu;
  • adhérer à des groupes associés à votre domaine d’activités dans certains médias sociaux;
  • déterminer pour quels mots-clés vous souhaitez vous classer dans les moteurs de recherche, Google en particulier;
  • créer votre contenu, qui peut prendre la forme d’une vidéo, d’un article, d’une infographie ou d’un jeu;
  • insérer des mots-clés d’une façon qui semble naturelle dans le texte, dans les titres et, s’il y a lieu, dans l’attribut ALT de la balise image;
  • publier votre contenu dans votre blogue d’entreprise, où vous avez prévu des boutons de partage dans les médias sociaux, placés en évidence;
  • partager votre contenu dans vos pages et dans vos groupes dans les médias sociaux;
  • insérer un lien vers votre contenu dans d’autres pages de votre site Web.

Illustration 10 : Boutons de partage dans les médias sociaux placés en évidence dans un article de blogue

Boutons de partage

Pour compléter cette stratégie, vous pouvez lancer une campagne de marketing web dans Facebook. D’un faible coût, les clics sont considérés comme des signaux sociaux et peuvent conduire les internautes à partager votre contenu.

2. Les liens entrants

Normalement, si votre contenu est pertinent et intéressant, des liens entrants vont se créer… Les internautes vont le partager, les blogueurs vont le mentionner et les webmestres vont l’utiliser pour donner une valeur ajoutée à leur site. Cependant, ce n’est pas automatique.

Ici encore, la stratégie de distribution de contenu peut vous aider, car chaque partage de votre contenu dans les médias sociaux crée un lien entrant vers votre site Web. Dit social, ce lien entrant a toutefois moins de poids qu’un lien associé à un texte d’ancrage pour le classement de votre site Web. De plus, à moins de réussir à créer du contenu viral, c’est-à-dire un contenu dont la diffusion dans les médias sociaux atteint un grand nombre de personnes en peu de temps, cette stratégie donne peu de résultats dans ses débuts.

Nous vous recommandons donc de prendre les devants : communiquez avec les webmestres de sites Web qui traitent d’un sujet connexe ou complémentaire au vôtre pour leur demander qu’ils placent un lien sortant vers votre site Web. S’ils apprécient votre contenu, ils vont accepter.

Vous pouvez aussi inscrire votre entreprise dans des répertoires professionnels. Le lien vers votre site Web que vous insérerez dans votre profil est considéré comme un lien de qualité par les moteurs de recherche.

Si vous le faites proprement, vous pouvez aussi faire des commentaires dans des blogues liés à votre domaine d’activités, dans lesquels vous insérerez un lien vers votre site Web. L’idée est de respecter l’auteur du blogue en laissant un avis intéressant, pertinent et soigné, dans lequel vous pouvez placer un lien non optimisé. Si votre commentaire ajoute de la valeur à l’article, il est probable que l’auteur le conserve.

Si vous ne portez pas attention à vos commentaires et si vous voulez seulement promouvoir votre entreprise ou votre site Web, vous risquez au contraire de pénaliser votre site. En effet, en raison de certains abus, cette technique est maintenant considérée comme du référencement abusif, appelée pourriel dans un blogue ou, selon Google, commentaire de forum incluant des liens optimisés dans le message ou la signature.

3. Les répertoires

Pour améliorer votre référencement, pensez à vous inscrire dans les répertoires Web, qu’ils soient généraux, spécialisés ou locaux. Vous obtenez ainsi une citation de votre entreprise et un lien entrant de bonne qualité provenant d’un site Web reconnu par les moteurs de recherche.

Voici quelques exemples de répertoires :

Quant aux Pages jaunes, savez-vous qu’un simple profil mentionnant votre nom, votre numéro de téléphone et votre adresse Web est suffisant? Si vous avez une ligne téléphonique commerciale, vous pouvez l’avoir gratuitement.

Si vous avez déjà un forfait avec cette entreprise, prenez soin de récupérer la paternité de la multitude d’entrées qu’elle a créées automatiquement à votre nom dans différents répertoires. En y complétant correctement votre profil, vous attirerez alors des visiteurs sur votre site Web. Dans ce but, assurez-vous

  • de remplir entièrement tous les champs du formulaire d’inscription;
  • de présenter l’adresse de votre site Web.

De cette manière, vous insérerez un lien sortant de qualité vers votre site Web.

Le référencement payant, ou quand il faut un peu plus pour attirer le regard

Le référencement payant est une forme de campagne promotionnelle au cours de laquelle certains mots-clés sont ciblés pour faire apparaître votre site Web dans les résultats de recherche. Comme pour toute publicité, vous devez débourser. Cependant, vous payez au nombre de fois qu’un internaute a cliqué sur votre lien. Vous pouvez néanmoins le faire au nombre de fois que votre lien apparaît dans les résultats, mais nous vous le déconseillons.

Pour mener une telle campagne, nous vous invitons à faire directement affaire avec les moteurs de recherche, par exemple :

Vous pourrez alors choisir vos mots-clés, mais aussi le profil des internautes que vous désirez joindre, comme l’endroit où ils se trouvent et leur langue. Avec les publicités Google Adwords, nous vous recommandons d’opter pour une diffusion dans les résultats du moteur de recherche et, dans certains cas, dans ceux de ses partenaires, comme Kijiji et Amazon.

Vous pouvez aussi mener une telle campagne dans certains médias sociaux, tel Facebook.

Le référencement local, ou quand la proximité est votre meilleur atout

Le référencement local regroupe un ensemble de stratégies visant à faire ressortir votre site Web dans les résultats locaux. Ces résultats sont ceux qui listent des pages Web dont l’entreprise est située à proximité de l’internaute, par exemple dans la même ville ou région. Vous pouvez facilement les reconnaître dans les résultats de recherche : accompagnés de leur adresse civique, ils sont associés à une bulle marquée d’une lettre qui sert à les situer sur une carte géographique.

Cette forme de référencement est intéressante pour les petites et les moyennes entreprises, car elle entraîne un meilleur taux de conversion. En effet, si un internaute recherche un restaurant ou une boutique proches de chez lui, il est fort probable qu’il en devienne client.

Pour optimiser votre site Web pour le référencement local, vous devez effectuer plusieurs petites actions, par exemple :

  • inscrire votre entreprise dans Google Mon Entreprise et y remplir un profil complet comportant notamment des photos et une description détaillée et unique de votre entreprise;
  • connecter votre site à votre page dans Google Mon Entreprise;
  • localiser vos mots-clés en y ajoutant le nom de votre ville ou de votre quartier;
  • inscrire vos coordonnées sur chaque page Web, de préférence au-dessus de la ligne de flottaison, surtout votre numéro de téléphone;
  • créer une page Web ayant du contenu unique pour chacune de vos succursales;
  • recourir aux services d’un serveur local;
  • avoir un site Web adaptatif ou une version mobile de votre site Web.

Nous vous recommandons aussi de recevoir des évaluations dans les répertoires locaux et dans Google Mon Entreprise. Si ceux-ci sont positifs, vous améliorerez votre visibilité. Votre score apparaîtra d’ailleurs sous votre lien dans les résultats locaux, sous la forme classique des 5 étoiles.

Illustration 11 : Score sur 5 étoiles dans les résultats locaux

Score sur 5 étoiles dans les résultats locaux

Vous l’avez sans doute compris : le référencement est l’élément clé du succès de votre site Web. En effet, même si votre site a un design ergonomique et attrayant, et présente un contenu intéressant et fiable, s’il n’est pas bien référencé, il n’attirera aucun visiteur.

Vous devez donc penser au référencement de votre site dès le début de votre projet, que ce soit, par exemple :

  • en choisissant vos mots-clés et vos liens;
  • en prenant soin de remplir les balises;
  • en soumettant votre site aux moteurs de recherche;
  • en inscrivant votre entreprise dans les répertoires et les annuaires;
  • en suivant vos statistiques;
  • en mettant à jour régulièrement votre contenu;
  • en recyclant et en diffusant votre contenu.

Il est donc normal que vous y accordiez beaucoup d’importance. Pour vous aider à y voir plus clair, voici nos réponses aux questions que nous recevons le plus souvent sur le référencement.

Comment savoir à quelle position se classe votre site Web dans les résultats de recherche?

La réponse à cette question semble facile… Certains penseront qu’il suffit de lancer une requête dans un moteur de recherche, et le tour est joué! En fait, ce n’est pas si simple.

Les résultats de recherche varient selon divers critères, dont les recherches déjà faites sur l’appareil que vous utilisez. Ils sont donc différents d’un appareil à l’autre. Si vous le voulez, faites le test sur l’ordinateur d’un ami ou d’un membre de votre famille. Vous constaterez fort probablement que votre site Web est mieux classé sur votre ordinateur que sur le leur.

Pour avoir une meilleure idée de votre position réelle, effacez l’historique de vos recherches sur votre ordinateur et désactivez cette fonction. Ou encore, utilisez la navigation privée de votre navigateur, par exemple Mozilla Firefox, Google Chrome, Safari ou Internet Explorer!

Pourquoi certaines techniques de référencement sont proscrites?

Vous connaissez le dicton « Le client est roi »? Eh bien! Les moteurs de recherche, aussi. Ils cherchent donc à satisfaire leurs clients en leur donnant le meilleur service possible afin de les fidéliser. Autrement dit, ils font en sorte que les internautes obtiennent rapidement et facilement l’information qu’ils désirent. De cette manière, ils s’assurent que les internautes feront à nouveau appel à leurs services.

Dans ce but, ils tentent d’éliminer de leurs résultats les sites Web les moins pertinents à la requête.

Or, les sites Web sont en compétition pour obtenir la meilleure position possible : la première place. Ils sont nombreux à se disputer ce classement, ce qui pousse certains d’entre eux à ne pas jouer franc jeu. Ces sites utilisent donc des techniques qui visent à tromper les moteurs de recherche afin d’obtenir un excellent classement, sans le mériter.

Cela pousse les moteurs de recherche à revoir constamment leurs critères de sélection, c’est-à-dire à modifier les règles du jeu. Ils pénalisent aussi tout site qui ne respecte pas leurs critères, pouvant même le bannir de leurs résultats.

Notre conseil? Adaptez-vous aux changements des algorithmes en vous assurant de toujours appliquer les bonnes pratiques, surtout celles prônées par Google.

Dans le Web, tout change, tout se bouscule. Ce qui est vrai aujourd’hui sera faux demain, et vice versa. Pour que votre site Web se maintienne à flots sur cette mer houleuse, vous devez vous adapter constamment aux nouvelles technologies Web et toujours suivre les tendances qui se dessinent. Un travail de chaque instant, ou presque.

Vous comprenez donc que votre site Web est non seulement un investissement nécessaire : il est aussi un actif dont vous devez vous soucier en tout temps pour vous assurer qu’il augmente sans cesse sa valeur, et celle de votre entreprise par la même occasion!

Cela signifie que vous devrez y consacrer beaucoup de temps… ou déléguer cette tâche à d’autres. Que préférez-vous?

Bien entendu, tout faire vous-même vous permet d’économiser! Si vous vous débrouillez bien en informatique ou si vous apprenez facilement comment utiliser des logiciels, il vous suffit d’utiliser le bon système de gestion de contenu, et le tour est presque joué! Après une vingtaine d’heures, voire plus, vous pourrez mettre en ligne un site Web qui est bien, conçu à partir de gabarits que vous aurez peut-être personnalisés.

Pour un premier site Web, c’est tout de même intéressant! Vous pouvez ainsi accumuler des statistiques pour concevoir un site Web plus adapté à vos besoins. Mais serez-vous vraiment satisfait du résultat? Vous devez aussi prévoir un certain nombre d’heures par semaine pour mettre à jour votre site Web et y ajouter du contenu.

Notre conseil? Embauchez quelqu’un!

Mais qui? Vous pouvez engager

  • soit un employé;
  • soit un travailleur autonome;
  • soit une équipe spécialisée œuvrant dans une agence Web, que celle-ci soit petite, moyenne ou grande.

Selon qui vous choisirez, vous aurez des avantages et des inconvénients, c’est normal. Si vous engagez un programmeur Web, il est possible qu’il ne soit pas concepteur, ou vice versa. Sans oublier qu’un informaticien n’est pas un rédacteur Web! Si vous faites affaire avec une équipe spécialisée d’une agence, il est fort probable qu’elle regroupe tous les spécialistes dont vous avez besoin pour mener votre projet à terme. Toutefois, vous devrez débourser davantage en recourant aux services d’une agence qu’à ceux d’un travailleur autonome, ou encore qu’en versant un salaire à un employé. Et encore! Tout dépend de l’agence.

Peu importe votre décision, nous vous recommandons de vous tenir au courant de tout changement dans le Web pour vous assurer que votre site Web demeure compétitif. À cette fin, vous pouvez suivre quelques blogues spécialisés, comme celui d’Oolong Média.

Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Après tout, le Web, c’est notre tasse de thé!

1 2 3
Oolong Media
Oolong Media est une agence web de référencement, optimisation et création de site web à Québec. Notre objectif est d'offrir des solutions performantes et rentables pour les entreprise pour avoir de la visibilité via le web. Ce Ebook fut écrit en collaboration avec Gaby Audet.
Oolong Media

@oolongmedia

Agence Web à Québec de Création de site Web référencement Google et Design Web
Oolong Media

Publier un commentaire