BLOG

Est-on vraiment en sécurité au Saguenay ?

J’ai grandi à Sainte-Rose-du-Nord, un petit village touristique de 400 personnes au Saguenay. Je me suis toujours dit qu’on était vraiment bien en région loin de tous ces crimes que les médias nous présentent en boucle.

Securite-Residentielle-au-Saguenay

Pour ceux qui ne connaissent pas Sainte-Rose-du-Nord, voici une petite vidéo qui vous donnera le goût d’y aller

 

Je me suis toujours senti privilégié d’être à l’abri de tout danger ! Dans notre bout de pays, on laisse nos chars et nos maisons débarrés parce qu’on n’a jamais entendu l’histoire de quelqu’un qui s’est fait voler.

Les séries policières ont toujours semblé irréelles, voire absurdes.

Pour faire changement, j’habite depuis 5 ans dans le ‘’Bronx’’ de Québec à Limoilou et déjà le crime me semble plus présent. Disons que je barre maintenant ma porte le soir avant de me coucher, des fois même pendant que je suis là.  Mais concrètement, à part 2 fenêtres brisées et des vols d’auto, il n’est rien arrivé de grave. J’ai vu pas mal de monde bizarre, voire limite épeurant, mais je n’ai jamais eu de problème dû à mon physique imposant de gars de bureau. LOL 💪

Mais bref, j’ai quand même l’impression de vivre dans un coin sécuritaire. Ma vision a récemment changé lors de la visite dans mon village natal où ma mère m’a raconté l’histoire la plus improbable.

Elle a été victime d’un vol armé à Sainte-Rose-du-Nord !

Oui, oui, vous avez bien entendu.

En plus, c’est arrivé en plein lundi de l’Action de grâce en après-midi vers 16 h.

Rassurez-vous, finalement l’histoire se termine bien ! En plus, ma mère a joué les héros
(il est fier de sa maman le gars).

J’ai toujours su que ma mère était une héroïne !

Ça m’a poussé à remettre en question ma perception du Saguenay comme étant la version 2.0 du fameux pays des merveilles ! Finalement, il serait peut-être temps de changer ma vision ?

J’ai récemment lu un article où le Saguenay se retrouvait en 4e position des pires villes du Québec pour le taux de criminalité (l’indice de gravité de la criminalité est de 72,39 devant Montréal dans le palmarès).

 

À titre d’exemple, voici un bilan de criminalité pour 2016 :

• Plus de 40 000 appels au 9-1-1, ce qui fait 112 appels à la centrale TOUS LES JOURS.
• 130 crimes à caractère sexuel
• 54 enlèvements ou séquestrations
• 59 incendies
• 461 introductions par effraction
• 1277 vols
• Plus de 34 811 constats d’effraction ont été émis.
• 1 323 582 $ en valeurs saisis
• 8 511 $ en argent saisis

 

C’est pas mal moins doux que je pensais, encore en effectuant une recherche pour cumuler ces données, j’étais surpris et j’avais de la difficulté à les croire.

Tantôt j’ai vu passer un article sur Facebook et ce fut la goutte qui a fait déborder le vase et qui m’a poussé à écrire cet article :
Je vous laisse consulter l’article par vous-même si vous ne l’avez pas déjà lu.
http://www.journaldemontreal.com/2017/10/25/une-femme-agressee-et-laissee-pour-morte-a-tadoussac

En conclusion, les temps changent et peut-être que notre petit paradis devient un peu moins sécuritaire qu’il ne l’a déjà été.

Finalement que peut-on y faire de toute façon ?

On ne peut pas changer cette réalité et on ne peut pas plus être à l’abri de celle-ci.

À partir du moment où ça nous préoccupe trop, c’est capital de trouver une solution pour ne pas trop s’en faire. L’option d’avoir un garde du corps privé semble intéressante… Mais bon, assez rêvé, concrètement ce n’est pas pour la classe moyenne.

Finalement, l’option du système d’alarme semble la plus intéressante dans mon cas. Après avoir fait le tour du sujet, il y a plusieurs compagnies qui offrent des systèmes d’alarme pour + ou – 30 $ par mois. Un système d’alarme n’est pas une garantie que rien ne peut arriver, mais ça aide à mieux dormir le soir.

Cliquer ici pour recevoir une soumission de systèmes d’alarme du plus grand distributeur ADT au Canada,

Tu vas pouvoir Comparer un Fournisseur ADT, un fournisseur Protectron et une compagnie indépendante qui vendent des systèmes que tu peux contrôler avec ton cellulaire. En plus, ça ne t’engage à rien et dans le pire des cas, ça te fait une base pour comparer !

Jimmy Lecours
Co-fondateur de Oolong Media, mais avant tout passionné de statistiques et d'optimisation. Avant d'établir une agence Web à Québec, j'ai perfectionné mes connaissances de référencement sur le marché américain, qui est beaucoup plus compétitif. Avec mon collègue Julian Jimenez, nous avons créé plus de 200 sites web ciblant différentes niches afin de tester nos stratégies de référencement web. Mon objectif est avant tout de faire évoluer et de structurer le web.
Jimmy Lecours

Publier un commentaire