BLOG

Pour ou contre les sites de Soumissions ?

Pour ou contre les sites de soumissions pour entreprises

En réponse au commentaire suivant :

Joseph Flaubert Duclair de Réseau-IBC Inspecteurs en bâtiments certifiés.

Que pensez-vous des sites de soumissions en ligne comme Soumissions Inspecteurs ? Sont-ils utiles ou nuisibles à l’industrie ? Est-il vraiment dans l’intérêt des consommateurs d’utiliser ce type de services pour trouver un inspecteur FIABLE c’est-à-dire qualifié, compétent et expérimenté, etc ?

La question est très complexe et je réalise souvent que certaines personnes ont une vision très incomplète face à ce point. Pour bien y répondre, il faut bien comprendre l’écosystème de marketing web présent au Québec.

La mission d’un site web comme SoumissionsInspecteurs.ca ou soumissionscourtiers.ca a pour but d’aider les entreprises ainsi que les utilisateurs en apportant une solution à un problème auquel ils font face.

‘’Principe de base en entrepreneuriat, il faut répondre à un besoin avec une solution’’

Du côté des utilisateurs, les gens veulent avoir l’option de comparer différentes compagnies pour trouver l’offre qui leur correspond le mieux. Les entreprises partenaires savent clairement qu’elles sont en compétition. Elles doivent constamment s’assurer de trouver de nouvelles approches pour se démarquer, pour mieux servir leur clientèle et améliorer leur service. Ainsi, l’utilisateur est gagnant, car, à la base, il a un comparatif et peut éviter de se faire avoir par un vendeur aguerri. Dans le cas actuel, nous ne mettrons pas l’accent sur le volet utilisateur, car je pense que celui-ci est le mieux compris.

Voici une citation que j’aime bien pour terminer ce point :

‘’L’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité.’’ Peter DRUKER

Pour les entreprises qui utilisent les plateformes web, la question est autrement plus complexe. Nous décortiquerons donc cette question en plusieurs sous-questions pour mieux y répondre.

Est-ce qu’on peut mettre tous les sites de soumissions dans le même bateau et si non, qu’est-ce qui les différencie ?

Le modèle de tarification pour les entreprises partenaires est l’une des variables ayant le plus d’impact.

 

Répertoires d’entreprises style Pages Jaunes

Si on commence par les répertoires d’entreprises comme les Pages Jaunes, celui qui paie le plus cher apparaîtra le plus haut dans la liste d’entreprises lorsque vous faites une recherche dans votre région. Par contre, de moins en moins de gens utilisent les Pages Jaunes.  Comme les utilisateurs ont accès à plus d’informations, ils préfèrent utiliser des sites web qui ont une valeur ajoutée par rapport à ce type de modèle qui, dans certains cas, sont même accessibles à des petites entreprises …

Ces compagnies ont souvent des équipes de vente pour pousser leurs produits, mais pour avoir analysé des tonnes de rapports client dans le cadre de mon poste de référenceur pour Oolong Media, je peux vous dire que c’est parfois très ardu pour une compagnie d’évaluer le ROI de son placement sur un annuaire. En plus, le modèle de tarification entraîne une surenchère entre les entreprises et indirectement vient réduire la marge bénéficiaire. Disons que votre compétiteur paie une grosse somme  pour être toujours présent plus haut que vous… Il est fort probable que vous ayez aussi envie d’obtenir  plus de visibilité et que vous augmentiez votre forfait (très bien pensé !!!).  Or, les utilisateurs devront absorber ces coûts de publicité faramineux dans leurs factures et les entreprises, elles, risquent de toujours payer plus cher. En plus, je peux vous confirmer, par expérience directe, qu’il y a beaucoup de PME qui sont gérées au rythme des impulsions des propriétaires. Dans un monde où le marketing web se complexifie constamment, il est évident qu’il est facile de prendre de mauvaises décisions qui peuvent s’avérer coûteuses.

 

Sites web de Soumissions tels que Smart Reno, SoumissionsInspecteurs.ca pour ne nommer que ceux-là :

Dans un premier temps, il faut encore se tourner vers le modèle de tarification pour comparer des pommes avec des pommes. Certains sites de soumissions ne chargeront rien ou presque à l’entreprise qui reçoit la demande. La rémunération qui en provient est un pourcentage des mandats obtenus allant jusqu’à 10 % du prix du mandat. 10 % ça commence à faire beaucoup, et, dans la plupart des cas, les entrepreneurs doivent refiler la facture au client. Un article intéressant a été publié en avril 2017 par Protégez-vous qui a analysé plusieurs sites de soumissions de rénovations. On peut même y lire un témoignage d’entrepreneur qui confirmait augmenter les factures de ses clients.

Voici l’article en question : RÉNOS: ENQUÊTE SUR LES SITES WEB DE SOUMISSIONS

 

Je trouve cependant que cette enquête n’est pas totalement représentative de la réalité québécoise. Elle ne considère pas le fait que le frais payé par l’entrepreneur au site de soumissions remplace son budget marketing habituel. En fait, pour une PME qui mesure bien ses affaires, chaque client a un CPA spécifique. Les sociétés les mieux gérées au Canada vont attribuer 3% de leur chiffre d’affaires en marketing et publicité alors que certaines PME, gérées sur le coin d’une table, vont dépenser jusqu’à 15%.

Je les tiens d’où ces statistiques ? En effectuant de la consultation pour des business de toute taille au Québec depuis plusieurs années. J’ai vu des histoires hallucinantes et je pourrais vous en parler pendant des heures. L’histoire de la petite compagnie de déménagement que nous ne nommerons pas, qui gérait ses publicités Google AdWords elle-même et qui, sans le savoir, dirigeait son entreprise vers la faillite en n’ayant aucun CPA cible.

La théorie de l’entrepreneur était simple :

‘’Si je suis tout le temps au top de Google, c’est sûr que je vais recevoir des contrats à la tonne.’’

Lorsque l’entreprise m’a contacté pour analyser sa stratégie Google AdWords et pour redresser la barque, l’entreprise venait de faire son année financière en ayant dépensé près de 90 000 $ en demande de soumissions en clics sur Google AdWords. Ouch! Pour une PME qui fait quelques centaines de milliers par année, ça fait beaucoup ! Atteindre le seuil de la rentabilité est possible si tout est bien paramétré et mesuré, mais dans ce cas-ci, le paramétrage faisait pas mal dur  et ce n’était pas rentable du tout. Bon, l’entreprise pensait comprendre Google AdWords. Elle ne réalisait pas que cette plateforme n’est montée que pour que l’utilisateur paye toujours plus en faisant miroiter la facilité de sa gestion. Ceux qui sont familiers avec AdWords savent bien que la plateforme vous pousse toujours à dépenser plus et à augmenter votre enchère :

Pour terminer l’histoire de cette entreprise, chaque demande de soumission qu’elle générait avec son site web lui coûtait entre 100 et 200$. Qui croyez-vous payait pour tout cela?

 

Si, par exemple, cette PME qui n’avait pas les compétences pour gérer son marketing web avait plutôt investi dans un bloc de 1000 soumissions sur le site SoumissionsDemenageurs.ca (l’une de nos plateformes), elle aurait payé environ 5000$ pour recevoir 1000 soumissions réparties selon ses besoins durant l’année. Donc la PME aurait reçu environ 3 soumissions par jour qui correspondaient à ses critères pour le coût minime de 15$ par jour ou 416,66$ par mois. Ça semble incroyablement rentable comparativement aux 7500$ que cette PME payait préalablement pour avoir 75 demandes par mois. Le rythme d’entrée des demandes était en plus beaucoup moins stable.

 

Un site de soumissions qui se soucie de ses clients ça peut éviter bien des dépenses inutiles!

La gestion d’une  agence  ou d’un site web n’est pas chose facile.  Nul n’est à l’abri de mauvaises décisions qui  peuvent vite coûter très cher dans le monde de l’internet. Beaucoup d’entreprises ont de la difficulté à établir une stratégie de marketing efficace.  Voici d’ailleurs un article que j’ai écrit qui parle des inspecteurs en bâtiments qui ont un site web et des enjeux de marketing web en tant que professionnels dans ce domaine :

Le plus gros défi lorsqu’on gère le marketing web d’une PME est souvent de s’impliquer dans le processus décisionnel pour s’assurer que les décisions sont cartésiennes et non émotionnelles.

« Le téléphone ne sonne pas, peux-tu monter le budget Google AdWords?  Je veux être toujours premier, peu importe ce que ça coûte!!! »

 

Pas sûr que les utilisateurs seraient heureux d’apprendre que leurs factures augmentent à cause de  dépenses excessives de propriétaires convaincus de comprendre notre cher ami Google !

Avec les sites de soumissions, on peut éviter tout cela, car on n’a pas nécessairement besoin d’avoir un site web complexe, de faire une campagne de marketing de contenu ou de faire des vidéos. Croyez-moi ça peut vite virer en guerre d’enchères où c’est Google qui passe à la banque et qui s’enrichit sur le dos de nos PME ! Mais personne n’oserait reprocher cela à Google…

En tant que site de soumissions, l’une de nos missions fondamentales est de s’interposer entre les géants du web et de défendre les droits des PME afin d’éviter cette guerre où tout le monde est perdant.

C’est simple, soit on se regroupe pour être plus forts, soit on se bat et tout le monde perd !

Si l’on fait du marketing de contenu par exemple, tout le monde doit payer ou écrire son contenu. Disons qu’un super guide est créé pour expliquer le processus d’inspection en bâtiment… Avec une bonne stratégie, si l’article réagit bien sur Google, il y a beaucoup de chances qu’il ne se classe pas seulement dans votre ville, mais partout au Québec. D’autres inspecteurs en bâtiment pourraient en bénéficier! Des clients apprécieraient également de se faire offrir une situation locale par le site qui a préparé ce guide.

Les sites de soumissions, en regroupant les entreprises, maximisent la portée du marketing de contenu. Après tout, pourquoi TOUS  écrire un article sur le même sujet? Nous sommes dans l’ère de la maximisation, il ne suffit que de penser à Air BNB avec les logements, UBER avec les transports…

Le marketing de contenu n’en est qu’un exemple…

Beaucoup de PME ne disposent pas des ressources pour bien s’organiser. Via nos sites de soumissions, on détecte les problèmes récurrents auxquels nos clients doivent faire face. On est en mesure de s’impliquer et de trouver des solutions qui profitent à tout le monde ! J’ai vu trop de PME qui envoient des soumissions par texto du genre ;

‘’Le coût serait de 450$

–              Envoyé de mon iPhone    ‘’

 

On aide les entreprises en préparant avec eux des courriels professionnels adaptés aux attentes de leurs clients… On développe des outils qui profitent à tous, ce qui aurait été difficile à accomplir avec les ressources d’une seule PME.

Pourquoi chercher à être le meilleur dans son coin alors qu’il peut y avoir plus d’un gagnant? Qui a dit qu’il ne devait y en avoir qu’un?

De plus, dans certains cas on va jusqu’à rappeler les utilisateurs pour bien cerner leurs besoins pour éviter cette démarche aux entreprises. Dans l’immobilier par contre, on rappelle tous les utilisateurs qui cherchent un courtier pour valider leurs intérêts et pour nous assurer qu’ils n’ont pas de mandats de courtage actif. C’est certain que nos clients trouvent cela génial.

Au final, on doit évaluer la pertinence d’un site de soumissions en fonction du rendement et de la rentabilité qu’il procure à ses clients. Les différents sites de soumissions que nous créons offrent toujours une période d’essai gratuite aux entreprises pour évaluer la rentabilité. Ainsi, si le coût d’acquisition d’un client est plus bas avec un site de soumissions et que la gestion est plus simple pour l’entreprise, je ne vois pas comment cela peut être négatif. C’est facile de critiquer le changement et de s’y opposer sans le comprendre. Toutefois lorsqu’une entreprise prend bien le temps de calculer son CPA et de comparer les coûts des différentes stratégies de marketing, elle est en mesure de tirer une conclusion objective de la rentabilité d’une plateforme pour son entreprise. Et je peux vous dire en toute transparence que les sites de soumissions ne correspondent pas à tous. Pour certains, ce n’est pas rentable du tout et pour d’autres, ça peut faire toute la différence.

Je vous invite à consulter cette entrevue d’une courtière immobilière, partenaire de Soumissions courtiers, qui partage sa vision.

Peut-être que les sites de soumissions sont plus utiles que l’on aurait pu penser initialement!

J’espère que ce texte vous aura fait réaliser qu’il y a beaucoup de travail derrière un site de soumissions. Ce n’est pas juste un site web, mais une équipe d’humains qui travaillent fort en arrière de tout cela. Ils ont la ferme vision que les PME ont besoin d’aide et dont les sites de soumissions font partie des solutions et permettront aux PME québécoises d’accélérer leur adaptation dans cette ère technologique.

Je vous laisse sur une autre  citation que j’aime bien, donnez-moi votre opinion et si vous voulez plus d’histoires croustillantes, invitez-moi à boire un bon thé Oolong !

« Si vous voulez vous faire des ennemis, essayez de changer les choses »

Jimmy Lecours
Co-fondateur de Oolong Media, mais avant tout passionné de statistiques et d'optimisation. Avant d'établir une agence Web à Québec, j'ai perfectionné mes connaissances de référencement sur le marché américain, qui est beaucoup plus compétitif. Avec mon collègue Julian Jimenez, nous avons créé plus de 200 sites web ciblant différentes niches afin de tester nos stratégies de référencement web. Mon objectif est avant tout de faire évoluer et de structurer le web.
Jimmy Lecours

Publier un commentaire