BLOG

SEO: Comment optimiser votre site web pour référencer votre site Internet efficacement

Guide et Méthodologie complète pour optimiser le contenu d’une page web pour certains mots clés spécifiques pour un référencement web optimal (SEO optimisation)

optimisation de site web our le referencement SEOUne fois votre site web d’entreprise créé, il est crucial pour votre visibilité et pour assurer le retour sur investissement de votre site web de le référencer correctement et de façon optimale. Sans référencement et optimisation seo interne, vous n’aurez presque aucun visiteur sur votre site web. Dans cet article, nous traiterons des techniques de référencement interne pour optimiser une page web qui consiste à montrer à Google que notre contenu est le plus pertinent pour une sélection d’un groupe de mot-clés précis, mais aussi d’une bonne qualité pour les utilisateurs. Cette stratégie est aussi connu sous le nom d’optimisation SEO (Search engine optimisation ou optimisation pour les moteurs de recherches) L’objectif d’une stratégie de référencement web pour une PME est de créer un site web optimisé à la fois pour les utilisateurs et pour Google qui, par les biais du web, amènera un flot constant de nouveaux clients à l’entreprise.

Pour en connaitre davantage sur le référencement global et local, vous pouvez lire les articles suivants sur le référencement web au Québec  et sur le référencement Google.

Cliquez ici pour consulter nos prix et forfaits de référencement web 

Donc dans cet article sur l’optimisation de site web et le SEO, nous regarderons plus spécifiquement tout ce qui touche le contenu de la page, notamment au niveau du texte, de son format et de comment et où les mots clés doivent être insérés ainsi que le niveau d’importance de chacun des points. Il est certain qu’une telle optimisation ne correspond qu’à une partie de l’équation totale du référencement web (SEO, search engine optimization). Il y a aussi les variables à  considérer de l’autorité du nom de domaine et de l’ensemble du site web, du poids de la qualité des liens externes ainsi de l’architecture et de la structure du site Internet. Les règles de Google étant en mouvement et changement il est possible que certains des critères d’optimisation perdent en poids et importance au fil du temps. 

L’étape préliminaire d’optimisation de site web: trouver un bon groupe de mots clés + une location à cibler

Pour optimiser le référencement interne d’un site web ou d’une page web, il faut l’optimiser pour un ou des mots clés spécifique. Par contre, tout le travail d‘optimisation web ne fera pas de sens si vous optimisez pour un mot clé qui est:

–      Trop compétitif (ex: assurance hypothécaire)

–      Trop général et pas assez spécifique (ex: plombier)

–      Avec trop peu de recherche (ex: produits nettoyants pour garderie)

–      Non ciblé à une localisation ( ex: dentiste plutôt que dentiste à Ste-Foy)

–      Pas un mot clé qui convertit (ex: site web gratuit vs prix d‘un site web)

Bien que le but de cet article ne soit pas d‘expliquer comment trouver de bons mots clés, car cette thématique pourrait à elle seule couvrir plusieurs tomes, il est important de choisir des mots clés qui:

–      Correspondent à des recherches que les gens font

–      Utilisent des termes de localisation comme des villes ou quartiers combinés à votre mot clé (surtout pour les entreprises locales)

–      Ont un un bon ratio de recherches vs concurrence

–      Correspondent à des requêtes reliées à vos produits ou services

–      Peuvent convertir des visiteurs en clients

–      Sont précis, idéalement composés entre 2 et 4 mots (sans compter les déterminants)

Il existe plusieurs outils et stratégies pour trouver des mots clés, mais la solution la plus efficace consiste à découvrir des mots clés graduellement grâce aux statistiques combinées de Google Adwords, Google Webmasters Tools et Google Analitique. Voici 3 bonnes façons de commencer pour avoir des pistes:

–      Le Google Planner Tools (uniquement pour les gens ayant un compte Adwords, gratuit à se créer)

–      Les suggestions de Google dans la barre de recherche (ce sont les mots clés qui apparaissent lorsque vous tapez le début d’un terme)

–      Les Recherches associées à un mot clé que l‘on trouve dans le bas des pages de résultats de Google

–      L‘outil de Semrush, quoique la version gratuite est plutôt limitée…

Quoi qu‘il en soit, dans la majorité des cas, les meilleurs mots clés ne sont aucunement ceux qu‘on pense au début, et il convient de garder un oeil ouvert sur les statistiques pour trouver des mots clés précis à cibler.  C‘est au fur et à mesure du suivi de la performance de votre site web que vous trouverez les meilleurs mots clés sur lesquels miser. Maintenant, de retour à notre sujet central: l‘optimisation SEO interne. 

8 aspects du contenu à optimiser sur votre site web pour améliorer le référencement interne

–         Le titre de la page : élément clé crucial tant pour les utilisateurs que Google

–         Sous-titre et balises H tags : rendez le texte facile à lire pour les utilisateurs et GoogleSEO optimisation du referencement interne dun site web

–         Combien de mots? Plus est mieux; Optez idéalement pour 1000 mots minimum par page

–         La densité de mots clé : un bon ratio, mais il ne faut pas abuser

–         Les synonymes et expressions connexes : un point important souvent sous-estimé.

–         L’italique et le gras sur les mots clé : Des effets simples qui donnent des résultats

–         Les images : nom de fichier, texte alternatif et description doivent être reliés à votre mot-clé

–         Texte d’ancrage et liens : Efficace, mais à utiliser avec modération et uniquement dans des contextes pertinents.

 

1)     Le titre de la page :   élément clé crucial tant pour les utilisateurs que le SEO 

Le Titre est le point le plus important au niveau d’une page pour l’optimisation Web interne au niveau du Référencement SEO.

La première chose qu’un utilisateur voit d’une page internet est son titre. Celui-ci est donc un élément clé du référencement et de la visibilité de votre page sur le mot-clé en question. Plusieurs référenceurs et stratèges web s’accordent à dire que la présence du mot-clé ciblé dans les premiers mots de votre titre augmente vos chances de mieux vous classer et donc, d’atteindre la première page de Google. Il peut aussi être dans les derniers mots du titre, cela aidera fortement, mais ce sera un peu moins fort que dans les premiers.   

Par contre, faites attention pour ne pas utiliser uniquement le mot-clé comme titre pour le référencement et à oublier vos utilisateurs. L’intégrer dans une phrase descriptive de votre contenu ou dans une autre formule attirant l’attention, vous démarquera des autres pages et donc, augmentera le trafic généré par cette page. Nous reverrons aussi cela dans la section du Méta Titre. 

Par ailleurs, il est important de comprendre que le titre d’une page n’est pas fixe. Vous pourrez le modifier et le rechanger. Donc, si votre page ne se classe pour aucun terme, il serait ridicule de s’abstenir à garder un titre qui ne donne pas de bons résultats.

En résumé, créez un titre puissant qui parle à votre audience et capte leur attention, tout en incluant le mot-clé ciblé par la page ou par l’article, et si possible, dans le début de celui-ci. C’est une des optimisations de site web la plus importante. 

2)     Sous-titre et balises H tags : rendez le texte facile à lire pour les utilisateurs et Google

Tout d’abord, qu’est-ce que sont les H tags ? Ils correspondent sensiblement aux sous-titres d’un texte, mais pour les moteurs de recherches. Alors que le titre est le sujet central, les h tags montrent à Google les divisions et sous sujets de votre article, comme les sous-titres servent aux lecteurs de comprendre rapidement les idées et sous idées d’un texte en analysant sa structure d’ensemble. 

Leurs bénéfices sont donc doubles. Qui aime lire des articles ou du contenu dans un seul long paragraphe non divisé ? Ni les moteurs de recherches, ni les utilisateurs n’apprécient un tel contenu. Il faut donc créer des sous-titres et attribuer des H tags en fonction de leur degré d’importance. De plus, dans votre texte, vos sous-titres doivent être idéalement plus gros et en caractère gras.

Il est conseillé de positionner un ou plusieurs mots clés dans sa balise H1, soit le 1er sous-titre de votre page. Au mieux, votre balise h1 doit:

–       Être unique (pas un copier-coller d’une autre section);

–       Contenir un ou plusieurs mots ou expressions clés connexes (dont votre localisation);

–       Contenir de 5 à 7 mots;

–       Décrire le contenu de l’ensemble de la page.

Quant aux autres balises H tags, leur influence sur le référencement est limitée et controversée. Néanmoins, ils affectent  la mise en forme du contenu et donc, sa qualité pour favoriser l’expérience de lecture des utilisateurs. En effet il est toujours plus agréable à l’œil d’avoir un article avec une mise en forme travaillée plutôt qu’un article d’un paragraphe qui parait étouffant et oppressant. De plus, dans notre monde où beaucoup d’information est rapidement disponible, mais pas toujours de bonne qualité, un lecteur qui, à première vue, est mécontent de la qualité globale d’un article ne se donnera pas la peine de le lire complètement. De plus, un lecteur qui apprécie la mise en forme et la qualité du contenu sera plus enclin à le partager via les réseaux sociaux ou par d’autres moyens qui finiront par apporter plus de trafic et un meilleur référencement à votre contenu et votre site. Les H tags sont aussi une occasion simple d’inclure des mots clés dans un texte sans limiter la fluidité du contenu.

3)     Combien de mots? Plus est mieux; Optez idéalement pour 1000 mots minimum, par page

Ajouter du contenu régulièrement publié sur son site web d’entreprise est une nécessité que nous avons déjà expliquée dans l’article sur 7 raisons d’écrire davantage de contenu pour votre site web

Par contre, l’ajout de contenu seul n’est pas suffisant, la longueur et la qualité jouent aussi un rôle. Nous conseillons d’opter pour des publications de 1000 mots, au minimum, pour permettre à Google de voir que votre contenu est sérieux, recherché et de qualité. Plusieurs stratèges web vont même recommander 2000 mots minimum pour le SEO et 1700 pour les utilisateurs. surtout dans le cas d’une section de blogue ou de publications.  Évidemment, pour une page de vente ce n’est pas toujours pertinent d’avoir 1000 mots de contenu, mais le plus vous en aurez, le mieux ce sera pour votre référencement.

Une astuce ou un truc qui est efficace pour inclure beaucoup de contenu dans une page, et ce, sans que cela devienne trop lourd visuellement, est de l’inclure derrière des accordéons ou des tabs. Ainsi, vous aurez plus de contenu sans trop en avoir l’air.

Mise a jour: John Muller de Google à annoncé en fin novembre 2014 que le contenu non visible directement lorsqu’un utilisateur arrivait sur une page web, ne serait plus pris en compte au niveau de l’indéxation d’une page. Donc prene en compte que si une partie de votre contenu sur une page se trouve derrière une tab ou un accordéon, alors google ne le considérera pas au niveau de l’optimisationitnerne de la page en relation avec le contenu s’y trouvant. 

Le fait de ne pas seulement effleurer les sujets, mais d’offrir à vos visiteurs du contenu détaillé, explicatif et informatif, amènera les lecteurs de votre site web à vous voir comme l’autorité dans le domaine et donc, à revenir fréquemment sur votre site web. Le but étant d’utiliser ces publications pour transformer éventuellement les visiteurs en clients potentiels.  De plus, du long contenu de qualité peut facilement être réutilisé dans une stratégie de marketing de contenu pour créer des liens externes.

4)     La densité de mots clés : un bon ratio, mais il ne faut pas abuser

Afin de se classer au top des résultats pour une recherche Google, il est important d’avoir un bon ratio de mots clés dans votre contenu. Nous conseillons de ne pas dépasser 1 %, c’est-à-dire de 7 à 10 fois vos mots clés, incluant le titre et les sous-titres, dans un article de 1,000 mots. De plus, il est aussi important que ces mots clés soient incorporés de façon NATURELLE dans votre texte. Garder en mémoire que l’utilisation trop répétée du même mot-clé peut entrainer une pénalité de « sur-optimisation » qui se traduira par une baisse du positionnement de votre contenu dans Google. La pénalité peut être assez drastique pouvant aller jusqu’à 100 positionnements de moins dans les résultats Google. La notion de mot-clé est donc l’un des points les plus importants pour l’optimisation de votre contenu en vue d’avoir un meilleur référencement.

5)     Les synonymes et expressions connexes : un point important souvent sous-estimé.

L’utilisation de variation de vos mots clés est un plus pour le référencement. En effet, cela permet dans un premier temps, de limiter les utilisations abusives d’un même mot-clé et dans un deuxième temps, de faire apparaitre votre contenu dans les résultats Google pour ces expressions « secondaires ». Il serait dommage qu’un article se classe premier pour une expression bien particulière et soit invisible à Google pour une expression ayant le même sens.

Google perçoit les mots clés en groupe et si votre article a 20 fois le mot « dentiste » et aucune fois dentaire hygiène ou carie, cela ne lui semble pas naturel. Google sait que les mots clés sont des toiles de mots reliés. Donc, utilisez des termes connexes, des variations, des synonymes et des combinaisons de pluriel et de singulier, car cela aidera à renforcer votre position pour un mot-clé dans Google.

Vous pouvez même essayer de cibler plus d’un mot-clé   dans une même page (idéalement un mot clé qui est un synonyme ou qui est connexe). Pour ceux qui ont un compte Google Adwords , le keyword « planner tool » donne une vision des mots clés associés.

6)      L’italique et le gras sur les mots clé : Des effets simples qui donnent des résultats

L’utilisation du caractère gras sur vos mots clés permet à Google de les identifier plus facilement. L’italique semble encore plus efficace et apporter plus d’impact en étant sur un mot-clé que le caractère gras. Attention de ne pas abuser, mais de le faire une ou deux fois dans une page, ne peut qu’aider et ne prend que quelques secondes à faire surtout si votre site web est dans un CMS facilement modifiable comme WordPress.

De plus, l’utilisation de ces deux styles de texte souligne vos mots clé pour les rendre plus visibles au balayage des lecteurs. Ceci leur montre le sujet principal de votre article.

7)     Les images : nom de fichier, texte alternatif et description doivent être reliés à votre mot-clé

Les images sont un point important aussi bien au niveau référencement que de l’expérience utilisateur. Il est donc efficace d’insérer des images pertinentes dans chacune des pages de votre site web.

Pour l’utilisateur : Elles permettent un contenu moins compact et plus agréable à l’œil. Des images pertinentes et de bonnes qualités aident aussi à véhiculer certains types de message et à améliorer l’image professionnelle de l’entreprise perçue par le visiteur. Le design d’un site web ou d’une page jouera beaucoup sur la première impression à votre lecteur et le convaincra de rester ou non, pour prendre le temps de lire le site web.

Pour le référencement web : Le nom attribué à l’image importe beaucoup. Il est donc conseillé d’utiliser vos mots-clés dans le nom de votre fichier image plutôt que le numéro par défaut. Presque tous les sites web ont des photos et des images qui s’appellent DC5739404 . Ce nom n’est pas très efficace pour le référencement. Prenez le temps d’enregistrer le nom des fichiers de vos images avec des mots clés. Par contre, ne mettez pas d’accent.

De plus, l’attribut Alt (Texte alternatif), dans lequel vous pouvez insérer un ou plusieurs mots clés pour l’image, est un des indices principaux que Google image utilise pour classer et lire les images. Google ne pouvant, pas encore, comprendre les images, utilise la balise Alt pour comprendre le sujet et classer votre image. Il est à noter que certaines images peuvent même se classer dans Google pour des recherches de sites sur la première page. Une image bien classée dans Google Image pour certains mots clés peut donc vous apporter du trafic et de la visibilité supplémentaire si vous  prenez le temps de bien optimiser celle-ci.  Le bénéfice est double; vous renforcez  votre position pour le mot-clé de votre page, et classez celle-ci dans Google image ou Google pour avoir de la visibilité. Ce point très important est presque toujours négligé.

8)                Texte d’ancrage et liens : Efficace pour l’optimisation du SEO mais à utiliser avec modération et uniquement dans des contextes pertinents.

Nous touchons ici une question complexe sujette à de nombreux débats. Ce point touche à la fois l’aspect interne et externe d’un site web. Les liens sont un des points les plus influents du référencement externe.  Un lien, interne ou externe, permet de transférer de l’autorité, du référencement et de la force. Les liens sont des canaux par lequel circule la force des sites web. Google a longtemps représenté cet aspect comme le PR de 0 à 10, mais cela est en train de prendre une nouvelle forme avec les dernières mises à jour de l’algorithme et de Hummingbird (voir l’article sur la mise à jour de Hummingbird pour plus de détails). Quoi qu’il en soit, les liens aident au référencement, qu’ils proviennent de l’extérieur de votre site web ou qu’ils soient de votre site web vers votre site web. C’est ce dernier que nous aborderons.

Le texte d’ancrage entre le site web

Un texte d’ancrage est le texte cliquable sur lequel votre lien est ancré. Qu’il soit vers un lien interne ou externe, Google prend en compte ce texte, le nombre de liens vers lequel votre page pointe ou est pointée, mais aussi l’endroit où ils trouvent dans le texte. Un lien dans le corps de votre contenu aura plus de poids qu’un lien dans une barre de navigation de côté (sidebar) ou dans la section de bas de page de votre site web (footer).  

Le texte d’ancrage est le mot-clé que Google considère comme étant  le sujet de la page ou du site web derrière le lien en question. Donc, la stratégie est de prendre votre mot-clé et de l’utilisé comme le texte d’ancrage cliquable menant d’une page à l’autre de votre site web.  Google aime les liens entre les pages. Il est donc approprié de faire des liens entre vos pages lorsque cela est utile pour les utilisateurs et d’utiliser un texte d’ancrage pertinent.

Le texte d’ancrage à l’extérieur de votre site web, vers votre site web

Autrefois, ceci était un critère tellement important pour aider le référencement web que des milliers de personnes ont abusé de cette technique, surtout pour créer des liens externes vers leurs sites web. À un tel point que dans sa mise à jour de Pingouin, Google a ciblé de contrer l’optimisation de liens de textes d’ancrage.  Ainsi, les sites web avec trop de texte d’ancrage optimisé se sont vus pénalisés.

Donc, oui les textes d’ancrage externes sont efficaces, mais il ne faut pas abuser. Il faut varier les textes d’Ancrages et utiliser parfois des mots non pertinents comme « cliquez ici »  ou le nom de votre entreprise et non seulement des mots clés.  Si vous avez 3000 liens avec le texte plombier à Montréal, mais aucun avec le nom de votre entreprise, Google réalise que ces liens ont quelque chose de louche et vous pénalisera.

Au niveau de l’optimisation SEO des métas et de la structure pour le référencement web

1)     Le Méta titre et la méta description : Ici, il faut prendre le temps de bien réfléchir

Le méta titre sert à donner un titre à votre page dans Google et c’est ce même titre qui apparait tout en haut de la page de navigation. C’est donc un élément clé au niveau de l’optimisation SEo d’un site web. Nous conseillons d’appliquer les mêmes règles qu’un titre de contenu. De plus, Google n’affiche que 60 caractères pour le titre et 160 pour la description. Soyez donc, concis et convaincant pour que les utilisateurs cliquent et incluez aussi des mots clés !

Quant à méta description, son impact direct sur le référencement semble limité, mais pourtant c’est une des clés pour augmenter le taux de clic et donc le nombre de visites sur votre page! La méta description affiche le texte en dessous du titre dans les pages de résultats Google et les mots utilisés dans la requête Google y sont en gras; c’est donc un texte qui devra comporter vos mots-clés!

Il est intéressant de considérer de faire des variations des métas titres et des métas description pour chacune de vos pages. Comme pour les annonces payantes de Google Adwords, les impressions sont limitées et avoir un meilleur taux de clique (CTR) signifie plus de clique, donc plus de visiteurs pour le même nombre de recherches et le même nombre d’impressions, et ce, simplement en ayant un méta titre plus convaincant.

2)     Le profil de l’auteur Google+ connecté à l’article lorsque cela est pertinent

L’intégration de Google plus permet de nombreux avantages, surtout dans certains secteurs et lorsqu’il s’agit d’une page ou d’un contenu où il est pertinent de connaître l’auteur derrière. Vous pouvez consulter à ce sujet l’article que nous avons écrit sur comment Google Plus pouvait aider au référencement.

Le premier avantage à utiliser Google plus et à le lier à l’article est l’indexation rapide. En effet, si vous publiez un article relié à votre compte, Google l’indexera presque instantanément!

Deuxièmement, vous pourrez avoir votre photo à côté de votre site web dans les résultats de recherches, ce qui augmente le taux de clique et donc les visiteurs, d’environ 20 %. 

Troisièmement, votre article est lié à votre identité, à votre profil d’auteur.  Ceci implique de nombreux avantages comme celui d’augmenter l’autorité de votre profil et d’augmenter l’autorité de votre article grâce à votre profil. Il faut aussi ajouter à cela que toutes les personnes qui vous auront dans leurs cercles Google+ verront les publications dont vous êtes l’auteur plus fréquemment et haut placées dans les moteurs de recherches.

Finalement, dans la section de profil d’auteur sous l’article, c’est une excellente occasion d’inclure des liens vers vos pages et des mots clés qui vous décrivent. Ceci peut donner un coup de pouce de plus à votre référencement interne!

Mise à jour dec 2014: Google a annoncé qu’il a cessé de supporter dupuis fin aôut 2014 les balises pour les profils d’auteur Google + ainsi que la paternité de contenu dans les résultats de recherches. Il n’y a donc plus de photos de profils Google + dans les résultats de recherches ainsi que de nom d’auteur dans les résultats de recherches. 

3)     Le partage social de l’article dans les médias sociaux

Le partage via les médias sociaux est toujours un bon point, car il crée des liens externes de qualité. Au-delà de ces liens, ce partage vous apporte aussi une très grande visibilité, d’autant plus, si les lecteurs le partagent eux aussi. Cela crée donc une courbe exponentielle de possibles lecteurs qui partageront à leur tour! De plus en plus de stratèges web ont observé une corrélation entre le nombre de partage, like, share, ou +1 et le positionnement dans les moteurs de recherches. Vous pouvez lire à ce sujet notre article sur le référencement web grâce aux réseaux sociaux.

4) Le nombre de liens externes pertinents et de sites d’autorité vers l’article

Les liens externes sont les liens qui pointent directement vers votre contenu, soit toutes les routes menant à votre contenu sur votre site web. Bien sûr, plus il y en a, plus de personnes auront la possibilité de voir votre article, et donc, de vous connaitre par le biais de votre site web. Chaque partage sur les médias sociaux crée un lien externe vers votre article. D’où l’importance de partager le plus de contenu possible de votre site pour lui permettre de gravir les échelons des pages de recherche Google! Il est à noter qu’au niveau des liens externes, ils n’ont pas tous la même force au niveau du référencement. En effet, un lien d’un site web du même domaine que vous ou de votre région a plus de poids qu’un lien vers un site web non relié. N’abusez pas, certains liens artificiels peuvent pénaliser votre site web. Donc, oui, il faut créer des liens, mais des liens pertinents, de site web connexe et de réseaux sociaux.

L’optimisation web et le SEO, une science en mouvement où l’adaptation est nécessaire

Google à ses propres règles de référencement dans son algorithme qui est en constante évolution et qui devient constamment de plus en plus intelligent. L’un des seuls paramètres qui semblent rester à travers le temps dans le domaine des optimisations SEO, c’est la qualité du contenu proposée qui, tant qu’il est pertinent, bien écrit et s’adressant à la bonne clientèle cible restera bien indexé et classé par Google. Donc, le site sur lequel ce type de contenu se retrouvera  se positionnera bien dans les pages de résultats de recherches! En bref, planifiez une bonne stratégie de marketing de contenu avec un bon référencement interne optimisé et les résultats suivront naturellement! 

Julian Jimenez Grenon
En tant que cofondateur de Oolong Media, agence web à Québec, où je suis gestionnaire de projet, stratège web et webmestre, je passe la majorité de mon temps à créer des sites Internet pour les PME du Québec et à gérer les campagnes de référencement Web et de marketing Internet de ces entreprises. Les technologies web et l’optimisation basée sur l’analyse de statistiques sont mes réelles passions. Dans mes temps libres, je m’adonne à la rédaction d’articles et à la dégustation d’excellents thés Oolong. Si vous voulez communiquer et échanger sur différentes idées, n’hésitez pas à me contacter!
Julian Jimenez Grenon

@juliangrenon

Tech and Tea fan, Spirituality and self development, Browsing the web, Speed and Optimization of all, Cherry Picker and world traveler
Julian Jimenez Grenon
  • Webmarketing

    Bon article complet et bien présenter sur le référencement.

    Le titre et bien sûr le contenu sont les 2 éléments les plus importants.

    Répondre
  • Site Mobile

    Merci pour cet article je veux seulement ajouter que optimiser son site web pour le mobile est incontournable : d’une part, vous augmentez les chances que votre visiteur passe plus de temps sur votre site web et vous contacte. D’autre part, Google favorise désormais les sites web optimisés dans ses résultats de recherche.
    Pour moi l’intérêt d’avoir un site web optimisé pour mobile (tablettes ou smartphones) est de rendre l’expérience agréable pour l’utilisateur. Ainsi les informations sont faciles d’accès et l’utilisateur trouve ce qu’il veut rapidement sans avoir à chercher en long et en large.

    Répondre
  • Steve

    Bravo pour l’article, je n’aurais pas fait mieux. Je crois que le plus difficile est de trouver un titre qui reflète bien le sujet de l’article et aussi les mots clés que les internautes vont utiliser pour trouver l’article en question. Car nous pouvons avoir un titre qui résume bien le sujet de l’article, mais les mots clés du titre ne seront pas utiliser par les internautes.

    Répondre

Publier un commentaire